Différentes manières d’investir dans l’immobilier en 2020

Un immeuble destiné à l'immobilier d'investissement

Nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir investir dans l’immobilier avec pour objectif de bénéficier d’une source de revenus supplémentaire ou encore pour s’assurer un avenir « à l’abri ». Si l’immobilier semble avoir de bons arguments pour nous séduire, rapporte-il toujours autant ? Entre pénurie de logements et hausse des prix, l’immobilier semble toujours être un marché prometteur. Découvrez notre dossier spécial pour connaitre les différentes manières d’investir malin dans l’immobilier en 2020.

Acquérir une résidence principale

Bien que cela paraisse évidant, investir dans l’immobilier en choisissant d’acquérir sa résidence principale s’avère être un pari gagnant pour l’avenir, notamment en profitant des taux d’emprunt du moment historiquement bas. En utilisant un apport ou en contractant un emprunt, financer sa résidence principale permet notamment de ne pas avoir à payer des loyers à perte mais également de pouvoir se garantir de vivre dans un logement à moindre frais une fois le bien rentabilisé. Bien que les propriétaires doivent s’acquitter de frais supplémentaires qui ne concernent pas les locataires (taxe foncière, charges de copropriété, taxes d’ordures ménagères…), ces frais se révèlent être moins élevés que l’ensemble des loyers dûs une fois le bien immobilier amorti. Les retraités propriétaires de leur logement bénéficient par exemple donc de plus de pouvoir d’achat car ils n’octroient aucune part de leur budget à un quelconque loyer à verser. A savoir, certains investisseurs choisissent également d’investir dans l’immobilier en faisant l’acquisition d’une résidence secondaire : il s’agit là d’une forme supplémentaire d’investissement où le bien n’est pas destiné à la location mais bien à un usage personnel de son propriétaire.

Le crowdfounding immobilier

Le crowdfounding immobilier ou financement immobilier participatif est une pratique d’investissement immobilier actuellement en plein essor. En 2020, on recense 28 plateformes qui proposent aux particuliers d’investir dans la pierre en prêtant de l’argent aux promoteurs immobiliers qui peuvent grâce aux fonds obtenus prétendre à l’obtention d’un prêt bancaire et par la suite mettre en route un chantier. Contrairement aux idées reçues, il n’est pas nécessaire de rouler sur l’or pour se lancer dans le crowdfounding immobilier : la plupart des plateformes proposent d’ailleurs des tickets d’entrée à 1000 euros. Si ce type d’investissement vous intéresse, n’hésitez pas à consulter des sites de crowdfounding immobilier pour obtenir des réponses à vos questions.

L’investissement locatif

Fortement plébiscité ces dernières années par les ménages, qu’ils soient aisés ou modestes, l’investissement locatif a le vent en poupe et cette tendance semble bel et bien se confirmer pour l’année à venir. Pour s’assurer un revenu supplémentaire en percevant des loyers de la part des locataires, nombreux sont les investisseurs à acquérir un ou plusieurs biens immobiliers pour les mettre en location. En jouissant d’une image de placement rassurant, l’investissement locatif offre des rendements supérieurs à ceux de l’épargne réglementée et de l’assurance-vie : cette épargne « forcée » permet de se constituer progressivement un patrimoine et donc de procurer un sentiment de sécurité face à un avenir incertain en ce qui concerne les retraites et la rentabilité des placements boursiers incertaine.

À lire aussi : Comment calculer la rentabilité d’un investissement locatif