Taux immobiliers en baisse : c’est le bon moment pour renégocier ses crédits

Le taux des prêts immobiliers en baisse en Avril 2019

Vous avez eu recours à un crédit immobilier pour l’acquisition de votre résidence principale ? Vous avez contracté plusieurs prêts immobiliers pour vous lancer dans l’investissement locatif ? Sachez que le taux de votre crédit joue un grand rôle sur le coût total du prêt.

C’est pourquoi il faut profiter de la baisse des taux immobiliers, actuellement très avantageux, pour renégocier vos crédits. Cela vous fera pas mal d’économie sur le long terme surtout si la différence entre le taux de votre crédit en cours et le taux actuel du marché est grande. Mais comment fonctionne la renégociation de prêts et comment vérifier que vos crédits valent la peine d’être négociés.

Les taux immobiliers en forte baisse

Depuis ces dernières années, les taux des crédits immobiliers sont en forte baisse. Ce qui a favorisé la demande de renégociation de crédits étant donné que c’est le moment propice pour les emprunteurs de se lancer dans le rachat de prêt. Même si vous êtes fonctionnaire ou employé en CDI disposant d’une rémunération stable et élevée et que vous avez obtenu un taux plus bas que celui des autres profils, le taux actuel du marché peut toujours être plus avantageux dans certains cas. Bien que cette opération requière des frais de dossier, la renégociation de prêts peut toujours être rentable mais avant de se lancer, il faut bien étudier qu’elle sera réellement avantageuse.

En premier lieu, la différence entre le taux d’intérêt de votre crédit et celui du nouveau prêt renégocié doit au moins s’élever à 1 point avec moins d’un tiers du crédit qui a été remboursé dans le cas où la somme remboursée est inférieure à 200 000 euros contre une différence de 0,7 point pour un montant plus de 200 000 euros avec un capital dû d’au moins 70 000 euros.

Cependant, considérez les frais liés à cette opération pour évaluer la rentabilité de la renégociation de vos prêts immobiliers. Vous aurez affaire aux indemnités de remboursement anticipé aux anciens organismes, mais il faudra également se préparer pour les frais de dossier, les frais de mainlevée ou encore la facture du courtier.

Comparer les offres de renégociation ou recourir à un courtier

Mais bien que les taux soient en baisse, il reste tout de même essentiel de passer par un comparateur pour trouver des taux encore plus bas et ainsi faire plus d’économie. En général, changer de banque pour profiter des taux en baisse est plus intéressant surtout si vous avez un dossier solide et une stabilité financière. Le calcul de rentabilité d’une renégociation de prêts immobiliers peut s’avérer complexe. Vous pourriez donc consulter votre conseiller bancaire pour renégocier le taux ou tout simplement faire appel à un professionnel en courtage. Ce dernier est le mieux placé pour vous accompagner, vous conseiller, vous guider et vous orienter vers des offres plus avantageuses. Si votre banque a du mal à accepter votre négociation, laissez-vous tenter par un autre organisme de prêt qui vous rachètera vos crédits dans les meilleures conditions. En effet, le taux peut être plus intéressant chez les concurrents.

À lire aussi : Les taux de financement de l’immobilier en baisse chez les banques en ligne

Taux immobiliers en baisse : c’est le bon moment pour renégocier ses crédits
5 (100%) 3 votes