L’importance d’une toiture bien isolée sur les performances énergétiques

travaux de renovation et isolation de toiture

Pour améliorer les performances énergétiques de notre logement et ainsi réaliser des économies, nous pensons en premier lieu à faire changer les menuiseries ou encore à isoler les murs. Toutefois, bon nombre de propriétaires méconnaissent l’importance d’avoir une toiture bien isolée pour améliorer le diagnostic énergétique de leur bien. Découvrez notre dossier spécial sur le sujet.

Qu’est-ce-que la déperdition thermique ?

La performance énergétique est souvent évoquée lorsque l’on fait référence à l’étanchéité à l’air du batiment. Si vous allumez votre chauffage et que votre logement est suffisamment isolé et hermétique, alors la chaleur restera plus longtemps et vous consommerez ainsi moins d’énergie. Si à l’inverse, votre habitation est sujette aux courants d’air à cause d’une isolation thermique insuffisante, alors il vous faudra consommer davantage d’énergie afin de pouvoir maintenir une température intérieure suffisante : ce sont les déperditions thermiques.

D’où viennent les déperditions de chaleur ?

Si vous cherchez à réaliser des économies d’énergie, alors vous devez faire de la chasse aux déperditions thermiques votre cheval de bataille. Découvrez quelles sont les principales déperditions de chaleur chez vous :

Le toit, la plus grande déperdition de chaleur dans un logement

La toiture représente à elle-seule une déperdition thermique d’environ 30%, il s’agit du premier point faible d’un logement en la matière. Plusieurs raisons peuvent en partie expliquer ce phénomène :

  • l’exposition au vent
  • la large surface de contact entre l’intérieur et l’extérieur
  • la chaleur produite au sein du logement ayant tendance à monter vers le haut de ce dernier

Les toitures représentent une importante source de déperdition de chaleur car elles son généralement insuffisamment équipées : manque d’isolation du dernier plafond, défaut ou mauvaise isolation des combles et sous-pentes, fuites d’air au niveau des tuiles… Pour améliorer vos performances énergétiques et ainsi réaliser des économies d’énergie, faire isoler votre toiture reste l’opération la plus conseillée. Besoin d’un conseil concernant l’isolation de votre toiture ? N’hésitez pas à demander l’avis d’un couvreur ou d’un charpentier.

Les murs, près de 20% de chaleur perdue

Sur le podium, ce sont bel et bien les murs qui occupent la seconde place de la déperdition thermique au sein d’un logement. Les murs des habitation sont d’une manière générale plutôt mal isolés, avec uniquement une fine couche d’isolant à l’intérieur. Certaines maisons très anciennes bénéficient parfois même de murs bruts, sans aucune isolation. Pour améliorer vos performances énergétiques, il est indispensable d’installer une couche épaisse d’isolant sur les murs à l’intérieur du logement, mais également à l’extérieur de ce dernier afin de limiter les déperditions au maximum. Vous souhaitez effectuer les travaux d’isolation vous-même ? N’hésitez pas à piocher des conseils en bricolage un peu partout pour vous aider !

Les fuites d’air, des déperditions cachées

Dans une maison, de multiples fuites d’air peuvent être responsables d’une déperdition de chaleur de près de 20%. Souvent inaperçues, elles peuvent parfois provoquer autant de perte de chaleur que si vous laissiez une fenêtre de votre logement ouverte toute la journée ! Les fuites d’air peuvent provenir des huisseries (portes et fenêtres), des cheminées, des hottes aspirantes ou même des serrures.

Les fenêtres : même fermées, gare aux déperditions !

Les vitrages d’un logement sont en moyenne responsables de 15% de chaleur perdue. Si les fenêtres font aujourd’hui l’objet de critères très exigeants quant à leur fabrication, elles constituent tout de même un point sensible de renouvellement d’air au sein d’une habitation.

Les ponts thermiques, un point sensible du logement

Un pont thermique est une zone en contact direct avec l’extérieur, sans aucune isolation intermédiaire. Il peut s’agir d’un plancher ou d’une partie de la maison. Les ponts thermiques sont responsables d’une déperdition de chaleur de l’ordre de 5% : une déperdition minime, certes, mais qui peut parfois pousser à augmenter le chauffage inutilement.

Comment bien isoler une toiture ?

Première déperdition de chaleur dans un logement, la toiture doit impérativement être isolée si vous ne souhaitez pas dépenser des fortunes en chauffage. Pour l’isolation du toit, plusieurs solutions existent :

  • vous disposez de combles aménageables : vous devez isoler le toit. Pour ce faire, deux possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez opter pour une isolation de l’intérieur avec des panneaux isolants à placer sous la toiture ou choisir une isolation par l’extérieur en installant de l’isolant sous vos tuiles ou ardoises.
  • Vous disposez de combles perdus : vous pouvez par exemple procéder à une isolation par soufflage de flocons sur le sol. Cette technique a le mérite d’être rapide et peu couteuse.

Bon à savoir, des aides et subventions sont destinées aux particuliers afin de les aider à financer des travaux visant à améliorer leurs performances énergétiques, renseignez-vous !

Concernant les performances énergétiques de notre logement, l’importance d’une toiture bien isolée est souvent sous-estimée. Toit, murs ou encore fenêtres : pour économiser de l’argent sur votre facture de chauffage, mieux vaut faire la chasse aux courants d’air !

En savoir plus :